L'Eyjafjoll

 

Volcan hekla islande eruption

Pays : Islande

Localisaton : Hautes Terres d'Islande

Altitude : 1666m

Type : Volcan de Rift

Coordonnées :63°37'13 Nord 19°36'48' Ouest

Dernière éruption : Du 20 Mars au 27 Octobre 2010

Morphologie : Stratovolcan d'environ 700 000 ans

Observatoire : Nordic Volcanological Institute

Première Ascension : Par Sveinn PALSSON

 

L'Eyjafjoll est un stratovolcan actif, de type volcan de rift. C'est un volcan de 1666mètres d'altitude, couronné par un glacier qui porte sensiblement le même  : l'Eyjafjallajokull.

Il se situe au Sud, dans le massif des Hautes Terre d'Islande et est principalement constitué de roches basaltiques et andésitiques.

On ne connaît de l'Eyjafjoll que quatres éruptions, pour la plupart des éruptions dites fissurales, c'est à dire qui se produisent sur les flancs du volcan. Dans le cas présent : les flans Est et Ouest.

Au pied du volcan Eyjafjoll s'étend une plaine du nom de "Skogasandur", qui va jusqu'a l'Océan Atlantique et qui s'est construite à partir des dépôts successifs de matériaux, entraînés par les innondations, elles mêmes, causées par des éruptions sous-glaciaire.

 

Eyjafjoll

 

La première éruption connue de l'Eyjafjoll se situe vers 550.

La deuxième éruption s'est produite en 1612.

La troisième éruptio, de type phréatique, a lieu le 19 Décembre 1821e prend fin le 1er Janvier 1823. Les inondations dues à la fonte du glacier et les retombées de cendres vont causer quelques dégâts mais cette éruption reste defaible ampleur.

 

Eyjafjoll 2

 

La quatrième érupition de l'Eyjafjoll se produit entre le 20 Mars 2010 et le 27 Octobre 2010, après 187 ans d'accalmie.

En moins d'un an, le volcan va d'abord connaitre une phase éruptive de type hawaien, avec des fontaines de lave. Puis, une éruption sous-glaciaire, avec des explosions phréatiques qui percent la calotte glaciaire.

Une panache volcanique va se former et se diriger vers l'Europe continentale, entrainant des milliers d'annulations de vols et des repercutions sur le trafic aérien mondial. Cette éruption a projeté dans l'atmosphère au moins 200 millions de tonnes de cendres riches en uranium et thorium.

La radioactivité de ces cendres serait potentiellement aussi toxique que celle enregistre lors de la catsatophe de la centrale Tchernobyl.

Date de dernière mise à jour : 20/07/2021

×