Créer un site internet

Le Merapi

 

Le Merapi

 

Le m

Pays : Indonésie

Altitude : 2910

Massif : Ile de Java

Coordonnées : 7°32’28’’sud, 110°26’46’’

Type : Volcan de Subduction

Morphologie : Stratovolcan

Dernière éruption : Depuis le 31 décembre 2020, en cours

Age : Pléistocène pour l’édifice ancien/ 2000 pour l’édifice actuel

Observatoire : Center of Volcanology and Geological Hazards Mitigation

 

Le Merapi est un stratovolcan actif de subduction, qui s’élève à 2910 m d’altitude, au dessus des champs et des forêts. Il se situe sur l’île de Java en Indonésie. Le Merapi, qui signifie en javanais « la montagne de feu », présente des pentes abruptes, entaillées par de profondes vallées. Le volcan est couronné par un dôme de lave.

Volcan

Il y a 400 000 ans, des éruptions effusives, avec  lave basaltique, commencent dans la région de Merapi, et ce, jusqu’à il y a environ 10 000 ans. A partir de cette période, les éruptions deviennent plus explosives, avec des laves andésitiques visqueuses, générant des dômes.

L’effondrement des dômes provoque souvent des écroulements pyroclastiques. Les explosions importantes génèrent des colonnes d’éruption, c'est-à-dire des nuages de cendres et de téphras surchauffés, en suspension dans les gaz émis. Les matériaux volcaniques forment alors une colonne verticale ou panache volcanique qui peut s’élever à plusieurs kilomètres au dessus de l’évent du volcan. Il arrive que ces colonnes d’éruption pénètrent la stratosphère.

Entré régulièrement en éruption depuis 1549, le Merapi est le volcan le plus actif d’Indonésie. Il connaît, tous les deux ou trois ans, de petites éruptions et des éruptions plus importantes tous les dix ou quinze ans, en moyenne.

Des éruptions meurtrières se sont notamment produites en 1006, 1786, 1822, 1872 et 1930.

 

Melani

En avril 2006, des tremblements de terre et un renflement du cône du volcan, indiquent l’imminence d’une éruption. Début mai, 17 000 personnes reçoivent l’ordre de quitter la zone, l’état d’alerte est relevé à son niveau le plus haut. Des coulées de lave se mettent en place. Mais c’est le tremblement de terre de magnitude 6,3 du 27 mai, qui fera plus de 5 000 victimes et 200 000 sans abris. La lave et les coulées pyroclastiques se déversent le long des pentes du Merapi.L’éruption de 2006 fera deux morts.

L’éruption de 2010 débute dès la fin octobre. L’Observatoire, le Center of Volcanology and Geological Hazards Mitigation, signale une sismicité croissante du Merapi.300 000 personnes seront déplacées. Une zone d’exclusion continue, de 2,5 kilomètres de rayon est mise en place.Au 3 décembre 2010, on dénombrera 353 morts, suite aux multiples éruptions explosives du Merapi.

Le 11 mai 2018, c’est une éruption phréatique qui se met en place. Le panache de cendres entraînera la fermeture de l’aéroport international Adisutjipto. Cette éruption initie une nouvelle phase de croissance du dôme. Le danger des écoulements pyroclastiques conduira à de nouvelles évacuations en novembre 2020.

Le 4 janvier 2021, les éruptions du Merapi recommencent. Le niveau d’alerte est relevé par les autorités géologiques. La région de Yogyakarta sera finalement évacuée.

La dernière éruption du Merapi s’est faite le 27 mars 2021. Les lahars restent un danger important. Ils sont causés par la pluie,  remobilisant les dépôts d’écoulements pyroclastiques.

Les observations montrent qu’environ 50mm de pluie par heure est le seuil au dessus duquel les lahars sont souvent générés.

Le Merapi est à l’origine d’un programme de surveillance des volcans particulièrement actifs.

L’Indonésie se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, où la friction des plaques tectoniques provoque de fréquents séismes et éruptions volcaniques.

Date de dernière mise à jour : 20/07/2021