Lexique de sismologie

Cette rubrique sera alimentée régulièrement avec certains termes scientifiques utilisés sur ce site ou dans nos Courriers. N'hésitez pas à nous signaler ceux qui n'y seraient pas encore mentionnés ou ceux sur lesquels vous souhaitez avoir plus d'informations.

Croûte terrestre

Couche de roches située près de la surface de la Terre. Les continents et les océans en font partie. Sous les océans, la croûte mesure environ 5 km d'épaisseur, tandis que sous les continents, l'épaisseur moyenne est de 35 km. La croûte se compose entre autres de basalte et de granite. Le basalte est la principale composante de la croûte océanique tandis que le granite se retrouve principalement dans la croûte continentale.

EMSC

European-Mediterranean Seismological Centre. Laboratoire sismologique intégré depuis 1993 au Laboratoire de Géophysique (LDG) du Commissariat à l’Energie atomique (CEA) à Bruyères le Châtel

Faille

Cassure de terrain dans la croûte terrestre avec déplacement relatif des parties séparées. Les tremblements de terre se produisent généralement le long de failles parce qu'elles constituent des zones de faiblesse dans la croûte.

Foyer

Point, à l'intérieur de la Terre, qui est situé là où l'énergie se libère lors d'un tremblement de terre

Epicentre

Point de la surface de la Terre situé à la verticale du foyer d’un séisme

IPGP

Institut de Physique du Globe de Paris, centre de recherche en charge des observatoires volcanologiques français dont celui du Morne des Cadets à la Martinique

Magnitude

La magnitude est une mesure de la quantité d'énergie libérée lors d'un tremblement de terre. On l'obtient à partir de l'amplitude des ondes sismiques enregistrées par les sismographes et de la distance entre la station sismographique et le point d'origine du tremblement de terre. Les tremblements de terre qui ont des magnitudes de 2,5 ou moins sont généralement qualifiés de microséismes et sont habituellement trop peu violents pour être ressentis. Les tremblements de terre de magnitude d'à peu près 5 ou plus sont assez forts pour que les sismographes les enregistrent partout dans le monde et ceux de magnitude égale ou supérieure à 6 peuvent causer des dégâts. Les tremblements majeurs ont des magnitudes d'au moins 8.

Onde sismique

Vibrations générées par des mouvements brusques. Lors de tremblements de terre, les ondes sismiques se propagent jusqu'à la surface de la terre à partir du foyer. La vitesse à laquelle les ondes se déplacent est fonction de la nature et du type de roche traversée, mais elle varie généralement de 1 à 10 km/s. Les tremblements de terre créent deux principaux types d'ondes : les ondes de compression (ondes P) et les ondes transversales (ondes S).

Plaque (tectonique)

La croûte terrestre se compose d'environ une douzaine de grandes plaques et de plusieurs petites, qui sont en perpétuel mouvement. Leur déplacement, de l'ordre de quelques centimètres par année seulement, est suffisant pour créer des zones sujettes aux éruptions volcaniques et aux tremblements de terre. Les plaques, rigides, glissent difficilement les unes sur les autres, ce qui engendre des tensions dans la roche, particulièrement aux limites des plaques. Lorsque ces tensions s'accumulent rapidement, il arrive que la croûte cède brusquement: le déplacement qui s'ensuit, pouvant atteindre plusieurs mètres, provoque alors un tremblement de terre. C'est donc aux limites des plaques que se produisent généralement les tremblements de terre et l'activité volcanique.

Réplique

Séisme qui se produit après un choc principal (ou un séisme plus fort) approximativement dans la même région que le choc principal et qui résulte des réajustements de contraintes le long de la zone de faille.

Séisme

Tremblement de Terre

Sismologue

Scientifique qui étudie les tremblements de terre naturels ou artificiels, et d'une manière générale la propagation des ondes sismiques à travers la Terre.

Subduction (zone de)

Région de rencontre des plaques tectoniques, où une plaque (le plus souvent océanique) glisse sous une autre (le plus souvent continentale). Les plus grands séismes mondiaux se produisent dans ce type d'environnement tectonique.

Tsunami

Les tsunamis sont d'immenses vagues marines causées par des volcans sous-marins, des glissements de terrain sous-marins ou par des tremblements de terre qui se produisent au fond de l'océan. Les vagues du tsunami se propagent de façon circulaire à partir du site de l'événement, et ce, sur de grandes distances. La vitesse de ces vagues peut atteindre plus de 800 km/h. En eau profonde, la hauteur des tsunamis s'élève à moins d'un mètre. Quand ils atteignent les eaux peu profondes près des côtes, l'eau de la vague se rétracte et forme un grand mur, ou raz-de-marée qui se jette ensuite sur la côte de façon destructrice.

USGS

United States Geological Survey

UTC

Universal Time Coordinates. Temps se basant sur l’heure moyenne de Greenwich, ville anglaise par laquelle passe un méridien de référence pour les fuseaux horaires.

Date de dernière mise à jour : 06/03/2014

×